Sophrologie et Burn out

Formation de spécialisation « Sophrologie et Burn out » suivie au CEAS et dispensée par Florence Parot, Fondatrice et Directrice de la Sophrology Academy, spécialiste de la gestion et de la prévention du burn-out et Fondatrice et Directrice de la Bulle de Repos.

Qu'est-ce-que le burn out ?

Littéralement, « burn out » se traduit par « se consumer », comme une bougie qui brûle petit à petit jusqu’à s’éteindre… Le terme a été utilisé pour la première fois en 1974 par le psychologue américain Herbert Freudenberger pour décrire un syndrome d’épuisement professionnel concernant principalement des personnes travaillant dans les secteurs médical, paramédical et social. Aujourd’hui le burn out touche tout le monde, aussi bien les adultes que les adolescents et même les enfants.

Le burn out c’est un syndrome d’épuisement total, à la fois corporel, mental et émotionnel, causé par trop de tout pendant trop longtemps.

La majorité des personnes, qui vont faire un burn out, ne le sentent pas venir. Certes, le corps envoie quelques signaux avant-coureurs, mais malheureusement rares sont les gens qui les perçoivent et adaptent leur comportement en fonction de ces derniers.

 

Le stress chronique grand responsable…

Le burn out n’est ni plus ni moins qu’une des conséquences d’un stress chronique et intensif. En effet, si le stress a au départ un rôle positif de défense face à un danger, il peut devenir dangereux lorsqu’il s’accumule pendant trop longtemps.

Ainsi lorsqu’une personne est dans un état d’hyper stress, le cortisol (appelée aussi « hormone du stress ») est produit en grande quantité, permettant à la personne de continuer à lutter, à courir et masquant les douleurs. Résultat, une grande fatigue s’installe avec souvent des problèmes de mémoire et de concentration, des migraines, des maux de dos, des troubles du sommeil et parfois de l’irritabilité, des crises de larmes et une prise de poids. Puis progressivement, les glandes surrénales s’arrêtent de fonctionner et le corps lâche, la « batterie » est vide et dans de nombreux cas, la personne s’effondre physiquement ou n’arrive plus à se lever le matin. C’est à ce moment-là que la personne bascule dans le burn out.

 

La sophrologie a un rôle préventif mais aussi curatif

La meilleure façon de prévenir le burn out est de percevoir et de savoir identifier les signaux envoyés par le corps. Il est donc essentiel de prendre du temps pour soi et d’être à l’écoute de ses besoins.

La pratique de la sophrologie va précisément permettre de se reconnecter à son corps, de prendre conscience de ses sensations corporelles mais aussi émotionnelles. En associant des exercices de respiration, de détente musculaire et des projections d’images mentales, la sophrologie va ainsi vous apprendre à retrouver le calme, à lâcher-prise, à prendre du recul par rapport à certaines situations, à « penser positif » et à mieux gérer le stress. Le point de départ du burn out étant le développement du stress chronique, cette méthode psychocorporelle va permettre d’adapter efficacement votre mode de vie à vos contraintes, tout en prenant en compte vos besoins corporels et psychiques.

 

  Sophrologue-Partenaire de la Bulle de Repos

En cas de burn out « déclaré », la sophrologie constitue un complément efficace pour l’accompagnement à la reconstruction et souvent en parallèle d’un travail avec un psychologue. Mais pour sortir d’un burn out, une prise en charge médicale est tout d’abord indispensable et la phase de reconstruction ne peut bien évidemment démarrer que quand la personne est prête autant physiquement que psychiquement. Sortir d’un burn out est un long processus, qui prend en moyenne douze mois mais peut parfois prendre plusieurs années.

Les séances de sophrologie vont aider à la personne en burn out à reprendre contact avec son corps, ses sensations, à apprendre à écouter ses limites, ses besoins. Progressivement, la personne renoue avec l’équilibre du corps et de l’esprit. Le travail sophrologique permet également de prendre conscience de son propre seuil de tolérance et de savoir imposer ses limites aux autres.  Il aide également à retrouver dynamisme et enthousiasme pour se projeter dans l’avenir, dans un futur positif. La sophrologie vous apprend ainsi à devenir acteur de votre vie et à ne plus la subir.