« La sophrologie fait partie de la préparation de tout grand sportif, au même titre que la préparation physique ». Cédric Pioline, Capitaine adjoint de l’équipe de France de Coupe Davis, Tennis.

 

Moi-même joueuse de tennis depuis l’âge de treize ans et ayant participé adolescente à de nombreux tournois, je sais combien il est difficile de rester concentrée pendant toute la durée d’un match et ne pas se laisser envahir par des pensées parasites ou des émotions diverses. C’est pourquoi tout naturellement, j’ai décidé de me spécialiser dans la préparation mentale pour les joueurs et joueuses de tennis.

A ce titre, j’interviens actuellement au sein d’un club du Val d’Oise où j’accompagne un groupe de dix jeunes de 12 à 16 ans avec des séances collectives hebdomadaires.

 

Sophrologie et Tennis

Le tennis est un sport compliqué qui demande une bonne préparation physique, de la technique, mais également un mental exigeant. Ces trois éléments représentent les bases indissociables de la performance et s’influencent l’un l’autre en permanence.

Ainsi à niveau technique et à potentiel physique équivalents, le vainqueur sera celui qui sait rester concentré sur l’instant présent sans penser à la victoire ou à la défaite, celui qui sait gérer ses émotions comme l’inquiétude, la colère ou la déception, celui qui ose et qui avance. En résumé celui qui aura été le mieux préparé mentalement.

Or beaucoup de joueurs, et notamment de jeunes joueurs, sont souvent submergés par leurs émotions et confrontés aux situations suivantes : maux de ventre ou d’estomac avant d'entrer sur le court, crise d'angoisse juste avant un match, insomnie avant un tournoi, perte de confiance en soi en voyant l'adversaire ou le public. Résultat, des fautes inhabituelles, de l’agacement voire de l’énervement, des capacités non exploitées, un match non maîtrisé et inévitablement une défaite.

Et ce d’autant plus, que le tennis c'est environ 25% de jeu et 75% de temps morts. Ces temps morts, les joueurs les subissent ou les utilisent de façon pertinente. Et certains, pendant ces moments, perdent toute leur énergie en ruminations mentales, en pensées négatives...

 

Les bienfaits de la sophrologie

Les techniques pratiquées en sophrologie peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre les problèmes rencontrés par les joueurs en compétition (stress, démotivation, perte de contrôle…).

La sophrologie va permettre au joueur de tennis de :

  • Mieux gérer le stress des compétitions
  • Mieux maîtriser ses émotions pendant un match
  • Développer sa capacité de concentration
  • Gagner en confiance et en ténacité
  • Activer des pensées positives
  • Travailler la gestion tactique du match
  • Modifier son langage corporel (posture du vainqueur)
  • Optimiser le travail du mental fait avec l’entraîneur

 

 

Ainsi avec la sophrologie, vous allez apprendre progressivement à mieux gérer les situations stressantes à travers des exercices de respiration, de relaxation dynamique et des visualisations positives et à pouvoir optimiser les « temps morts » en vous recentrant lors de ces derniers. Vous apprendrez également à être plus concentré(e) pendant un match. Sachant en effet qu’un échange au tennis dure en moyenne entre 2 et 20s, les exercices pratiqués vous permettront d’être concentré(e) à 100% pendant ces quelques secondes.

 

Déroulement d’une séance

La séance peut être individuelle ou collective. Elle se décompose de la façon suivante :

  • Un temps d’échange
  • Des exercices de relaxation dynamique qui se pratiquent généralement debout. Ces mouvements corporels doux associés à la respiration permettent une détente musculaire et une reprise de contact avec son corps et avec ses ressentis.
  • Des exercices statiques qui se pratiquent assis, parfois allongé, et qui consistent en des visualisations d’images positives, guidées par la voix du sophrologue, dans un état de relaxation proche du sommeil.
  • Un temps d’expression oral et/ou écrit sur les ressentis corporels et émotionnels perçus au cours de la séance.

Les exercices pratiqués en sophrologie sont simples, faciles à reproduire et à insérer dans son quotidien. Pour être bénéfiques, ils doivent être répétés régulièrement et sur le long terme.